Pourquoi un relevé d’informations et comment l’obtenir ?

Si vous êtes assuré par une compagnie d’assurance, alors vous avez une sorte d’historique de sinistre et de dégâts qui ont été enregistrés pendant les 5 ans passés qui est le relevé d’informations. Ce document est important. Votre société d’assurance est tenue de vous fournir ce document tous les ans à terme de votre contrat. Mais vous êtes libre de le demander à tout moment si vous le souhaitez. Veuillez noter que tous les sinistres sont pris en considération dans le relevé d’informations. Si vous désirez souscrire à une protection, mais que vous n’avez jamais eu d’antécédents alors cet article est pour vous, car nous allons vous donner la solution pour avoir une assurance complète.

Pourquoi un relevé d’informations et comment l’obtenir ?

Le relevé d’information est surtout nécessaire quand vous décidez de changer de compagnie d’assurance ou à l’achat d’un nouveau véhicule par exemple. Comme les papiers indispensables pour une assurance auto, en règle générale la nouvelle société d’assurance que vous avez choisie vous demandera un relevé d’information qui parcourt les deux dernières années de l’assuré. Toutefois, un relevé d’informations peut couvrir une période plus longue : cinq ans !

Pour obtenir le relevé d’informations, il suffit tout simplement de faire une demande auprès de votre compagnie d’assurance. Vous avez le choix, vous pouvez effectuer cette demande soit par téléphone ou bien par écrit. Et enfin vous recevrez votre relevé d’informations en moyenne sous deux semaines.

Les informations comprises dans un relevé d’information

Les informations qui sont comprises dans un document de l’historique d’une société d’assurance pour particulier sont encadrées réglementairement :

  • Votre nom, prénom et votre date de naissance ;

  • Numéro ainsi que la date de délivrance de votre permis de conduire ;

  • Le numéro d’immatriculation de votre véhicule ;

  • La date d’abonnement au contrat ;

  • Les éléments du sinistre qui sont apparus ces 5 dernières années ;

  • Et enfin votre bonus-malus.

Est-ce que c’est possible d’avoir une assurance auto sans relevé d’information ?

Si vous n’avez jamais été assuré ou que vous êtes dans l’impossibilité d’expliquer et de prouver d’une assurance auto pendant les 24 derniers mois, il peut s’avérer très dur de trouver ou de changer d’assurance auto sans relevé d’information. Il existe, par contre, plusieurs contextes et circonstances qui peuvent établir d’un conducteur à ne pas posséder d’un relevé d’information :

  • Pas d’assurance auto depuis 24 mois ou jamais été assuré en tant que conducteur principal ;

  • Il n’a jamais eu de véhicule, donc pas d’assurance auto même s’il a plus de 23 ans ;

  • Il avait un véhicule de fonction qu’il conduisait, mais qui était au nom de la société.

Pour à priori tous les cas cités ci-dessus, il est fortement compliqué de prendre et de signer un contrat d’assurance auto. Car comme vous le savez, avant de signer un contrat chez une société d’assurance, un questionnaire vous sera adressé afin que la compagnie puisse établir votre profil. Sans un historique de votre part, c’est-à-dire sans relevé d’information, vous ne pouvez pas justifier de vos antécédents comme conducteurs, cela amène les sociétés d’assurance à vous considérer comme des profils à risque.

Mais il existe une bonne nouvelle toutefois. Les personnes sans historiques, comme pour les nouveaux permis, obtiennent une assurance auto par les compagnies, mais vont se faire appliquer une surprime considérable afin de couvrir le manque d’expérience en ajoutant à cela l’impossibilité de prendre un bonus-malus.

Prendre une assurance auto sans antécédents

Si vous n’avez pas d’antécédents et pas de relevé d’informations. Il est possible de dégoter une assurance auto sans relevé d’informations si vous suivez ces recommandations.

Il existe des assurances pour les véhicules spécialisés avec des conducteurs sans historique. C’est parfait lorsque vous n’avez aucun relevé d’informations à fournir.

Par contre, les prix sont plus importants qu’une assurance classique, mais au moins vous allez avoir une protection complète.

Il est de ce fait parfaitement possible d’avoir une assurance auto sans relevé d’informations, mais à un prix plus élevé. Afin de trouver la meilleure offre qui répond à vos besoins et à vos conditions financières, n’hésitez pas à comparer en ligne les diverses offres d’assurance qui pullulent sur le web.

Négocier avec votre assureur

Il est tout à fait possible d’obtenir un geste commercial en donnant à votre assureur les arguments et des preuves de votre historique de conduite. Si vous avez des informations qui datent de plus de 24 mois, ou au nom du conducteur principal quand vous étiez un conducteur secondaire, alors ces arguments-là peuvent contribuer à faire baisser vos tarifs. Vous devriez ensuite faire un choix qui puisse répondre à vos attentes et vous protéger. Il existe pour toute circonstance des solutions, il suffit de se renseigner et de se former afin d’obtenir LA réponse qui puisse répondre à votre profil ainsi qu’à vos circonstances financières.

Ce qu’il faut savoir sur le relevé d’information d’assurance

Pour changer d’assurance, un automobiliste ou un motard doit pouvoir fournir certains documents obligatoires à son nouvel assureur. Parmi ces documents, le relevé d’information d’assurance ou relevé de situation qui peut couvrir une période de deux à cinq ans.

Ce document est une pièce indispensable pour votre nouvelle compagnie d’assurance, car elle va déterminer les conditions de votre nouveau contrat. Cela concerne principalement le bonus. Toutefois, tout le monde ne dispose pas d’un relevé de situation. 

C’est le cas des jeunes conducteurs qui n’ont jamais été assurés, des conducteurs ayant moins de deux années d’assurance ou encore des conducteurs secondaires, non-titulaires d’une assurance comme conducteur principal.

Pour tout savoir sur les avantages et les inconvénients de ne pas posséder ce document, consultez l’article consacré au relevé d’information d’assurance sur ornikar.com, par exemple.

Vous y trouverez toutes les informations concernant ce document propre à chaque conducteur. Il indique le nombre de sinistres dans lesquels le conducteur a été impliqué, le bonus ou le malus, et sert de base à l’assureur pour déterminer le profil du demandeur. Ces informations influent donc sur le tarif qui sera proposé et, selon les cas, peuvent être à l’origine d’un refus. 

Retour haut de page