Les avantages et inconvénients de l’assurance auto pour fonctionnaires

Comment choisir son assurance auto pour fonctionnaire ?

Si vous êtes fonctionnaire, sachez que votre statut possède des spécificités que vous devez prendre en considération pour choisir votre assurance auto. Comme tout le monde, un fonctionnaire doit obligatoirement souscrire au moins un contrat d’assurance au tiers, qui est d’ailleurs la formule la plus basique.

Cependant, le statut de fonctionnaire vous donne la possibilité de choisir un contrat d’assurance en fonction de votre profession. Pour en savoir davantage, nous vous invitons à poursuivre la lecture de cet article.

Les compagnies d’assurance dédiées aux fonctionnaires

En France, de nombreuses compagnies d’assurance ont consacré leurs offres au secteur de la fonction publique, que ce soit de manière générale ou particulière, en ciblant des métiers bien déterminés. Parmi ces compagnies, voici les plus réputées en France :

  • La Mutuelle d’Assurance des Instituteurs Français (MAIF) ;

  • Le Groupe Mutuelle des Fonctionnaires (GMF) ;

  • L’Assurance Mutuelle des Fonctionnaires (AMF) ;

  • La Mutuelle Générale de l’Éducation Nationale (MGEN).

Ces compagnies spécialisées en assurance des fonctionnaires, mettent à la disposition de ces derniers des formules avec des niveaux de protections variables, ainsi que plusieurs garanties, qui peuvent être obligatoires ou optionnelles.

Les avantages et inconvénients de l’assurance auto pour fonctionnaires

Les compagnies d’assurances spécialisées en fonction publique octroient aux agents de ce secteur des avantages indéniables, exclusifs aux fonctionnaires, à savoir :

  • Le fonctionnaire bénéficie d’une réduction de 10% en justifiant son emploi public ;

  • Les frais des déplacements professionnels sont pris en charge par l’assureur ;

  • Le fonctionnaire profite d’une garantie de bris de glace sans payer de franchise ;

  • Les réparations du véhicule sont indemnisées à la valeur à neuf ;

  • Pour les détenteurs de permis de plus de plus de 3 ans, la déclaration n’est pas obligatoire en cas de prêt du véhicule ;

  • Les jeunes fonctionnaires conducteurs ne subissent pas de majoration ;

  • Les véhicules propres et ceux dont le kilométrage est relativement faible bénéficient de bonus attrayants.

Grâce à ces garanties, les fonctionnaires peuvent bénéficier d’une importante réduction sur la prime d’assurance.

Généralement, les fonctionnaires ayant souscrit à l’une des compagnies d’assurance auto précédemment mentionnées et réglé certains papiers profitent d’un service d’assistance plus intéressant. De plus, en cas de sinistre, l’agent du service public bénéficie d’une meilleure prise en charge de sa voiture. De cette façon, il profite d’un service de dépannage et bénéficie d’un prêt de voiture en même temps, afin de pouvoir se rendre au travail.

Quant aux inconvénients de l’assurance auto pour les fonctionnaires, ils ne sont pas nombreux, mais il est tout de même très important d’en prendre connaissance. En effet, pour avoir la possibilité de souscrire ce type d’assurance, il est obligatoire de répondre à certaines conditions, telles que l’ancienneté du fonctionnaire, sa ville de résidence, ainsi que l’absence totale de malus.

Les tarifs de l’assurance auto pour fonctionnaires

En général, souscrire un contrat d’assurance auto pour fonctionnaires coûte moins cher que pour un autre type de professionnels. Pour réduire le coût de ce genre de contrat d’assurance, il existe certaines modalités dédiées à cet effet. Par exemple, l’assuré peut augmenter le coût de ses franchises, baisser le montant maximal des indemnisations ou encore prolonger le délai de carence.

Sinon, l’assuré peut également augmenter le montant de la prime de son assurance auto, afin d’avoir accès à quelques exclusions de garanties. Pour ce faire, le fonctionnaire souhaitant souscrire à ce type d’assurance auto doit choisir les garanties qu’il pense être indispensables à l’usage de sa voiture. En revanche, il doit s’assurer que les garanties qui couvrent les dommages soient utiles et adaptées à ses besoins. De plus, l’assuré doit vérifier que son contrat contient une assurance conducteur, afin d’être indemnisé suite à un éventuel sinistre où sa responsabilité civile est en jeu, sans oublier la garantie d’assistance.

En général, le conducteur principal est le souscripteur lui-même, c’est-à-dire la personne qui conduit le véhicule assuré la plupart du temps. Il est également possible de souscrire un contrat d’assurance auto au nom du fonctionnaire et de mentionner un second conducteur du véhicule, cela lui permettra d’avoir une garantie de prêt de volant. De ce fait, le coût total du contrat sera impacté.

Comparer les offres pour choisir son assurance auto pour fonctionnaire

Avant de signer un contrat d’assurance auto pour fonctionnaire, il est primordial d’établir un comparatif des diverses offres proposées par les différentes compagnies d’assurances. Le fonctionnaire doit donc se renseigner sur les différents prix, ainsi que sur l’ampleur des garanties proposées sur les différents contrats.

Pour ne pas perdre son temps à faire des comparaisons soi-même, il est possible de consulter les comparateurs d’assurances en ligne. Cela vous permettra de parcourir les différentes offres avant de faire votre choix.

Dans le cas où l’assuré souhaite résilier son contrat avec sa compagnie, ceci est désormais possible grâce à la loi Hamon, qui permet d’y mettre fin gratuitement (dans le cas où le souscripteur est assuré depuis plus d’un an) et à n’importe quel moment.

Retour haut de page